Presse : Gilles Apap

Revue de presse

Gilles Apap parvient à toucher les étoiles dans le ‘Concerto à la mémoire d’un Ange’. Le violoniste aborde la partition avec un jeu charnel, sanguin, libre, généreux et concentré. Et sa sonorité, ronde et claire, porte loin. « Que de bonheur ! » clamaient certains spectateurs à l’issue du concert.

La Tribune de Genève
2006